Entretien avec Richard Dumoulin, un sociologue et économiste originaire du département de l’Isère.

Lors de mon passage dans la région Rhône Alpes, j’ai rencontré Richard Dumoulin, un sociologue et économiste exerçant dans le département d’Isère. Il a accepté une petite interview axée sur le projet Rhône Pluriel.

rhone-pluriel

Bonjour Monsieur Richard Dumoulin et merci d’avoir accepté mon interview. Pour commencer, pourriez-vous nous dire ce que vous pensez de Rhône Pluriel ?

Rhône-Pluriel est un projet louable et je pense que les autres régions et départements français doivent prendre exemple dessus. Si toutes les régions adoptent cette politique visant l’aménagement du territoire et l’amélioration de nombreux secteurs, le développement sera au pluriel et les résultats seront directement ressentis par les bénéficiaires.

À votre avis, Rhône Pluriel garantit-il un développement assuré pour les territoires intercommunaux et les communes concernées ?

Sans aucun doute ! Tout le monde devrait savoir que le développement d’un pays commence par le développement des communes et les départements qui les composent. Toutefois, il ne faut pas nier que la réussite d’un tel projet est le fruit d’une bonne gestion des capitaux mis à la disposition des régions en guise d’aide. Ainsi, tous les habitants sont bénéficiaires d’autant plus que les actions menées touchent de nombreux secteurs d’activités.

Selon vous, les résultats se font-ils déjà sentir quant à ce projet ?

Oui bien sûr, le syndicat responsable travaille sans relâche pour obtenir des résultats. Étant donné que les actions sont menées dans différents secteurs, les résultats apparaissent petit à petit. Mais le mode de vie de la population permet de les quantifier. En effet, les conditions de vie d’une population s’améliorent automatiquement quand les différents secteurs qui constituent les piliers de l’économie connaissent une évolution.

Si vous devez donner un conseil aux responsables de ce projet, qu’est ce que vous leur diriez ?

Certes, je suis économiste et sociologue, mais je ne me juge pas bien placé pour leur donner des conseils. J’approuve vraiment ce qu’ils font et j’espère de tout cœur qu’ils atteindront le but qu’ils se sont fixé. Mais si vous voulez, je peux donner une petite suggestion qu’ils peuvent adopter au cas où ils la jugeraient intéressante. En effet, je pense que ce projet doit être effectif. Toutes les régions doivent prendre exemple sur le Rhône-Alpes et consacrer les aides financières qui leur sont adressées à l’aménagement du territoire et à l’amélioration du quotidien de la population.

En tant qu’originaire du département de l’Isère, avez-vous déjà constaté des changements dans votre département ?

Pour ne rien vous cacher, j’ai déjà ressenti un impact positif du projet sur la vie de la population d’Isère. C’est surement parce que je suis économiste et que j’ai fait parler les chiffres pour faire cette déduction. Bien entendu, sans les statistiques, on ne peut pas dire s’il y a eu amélioration ou non. Comme le développement apporté par le projet Rhône Pluriel va de manière progressive, on ne ressent pas l’évolution si on n’a pas des statistiques pour le prouver.

Je vous remercie M Richard Dumoulin pour cette interview qui touche à sa fin. Je vous dis à bientôt !

Merci à vous !

Continuer la lecture